5.3. Servo d'anticouple

Le servo d'anticouple d'un hélicoptère doit être très rapide pour répondre promptement aux petits mouvements aléatoires de la queue. Ce servo doit avoir une spec de 0.12 s / 60° ou mieux.

Pour les Corona, Logo 10, et ECO 8/16, les servos suivants conviennent :

Le Multiplex Micro BB Speed est légèrement plus grand que les HS-81/DS368 et certaines modifications doivent être faites pour l'utiliser

Pour le Logo 10 et plus gros, le Futaba S9253 est très populaire en conjonction avec le GY401, bien qu'il soit un peu lourd pour le Logo 10.

Certaines montures de servo permettent d'utiliser des micro-servos rapides, comme la monture Precision Model Products pour l'ECO 8/16.

Pour un micro-hélico, comme le Hornet, le Shogun, et le T-rex qui ont besoin d'un servo d'anti-couple, on peut utiliser :

Le Hitec HS-50 est à éviter car il a trop de jeu dans les rouages, et peut provoquer des oscillations de la queue avec un gyro conservateur de cap.

Les servos à engrenages métalliques ne sont pas recommandés, car ils s'usent plus vite, et ont un entredent plus important que ceux à engrenages en plastique, ce qui donne un contrôle de la queue moins précis (à l'exception du Volz Speed-Maxx XP qui a été spécialement conçu pour le contrôle de l'anticouple).

Les servos numériques plus lents (comme le JR DS368, 0.21 s/60°) ne fonctionnent pas bien à l'anticouple, sauf si le levier standard est remplacé par un autre plus long (Du-bro, Servo City, etc.). Cela revient à sacrifier la précision au profit de la vitesse.

JR déconseille le DS3421 à l'anticouple, car le moteur du servo est trop petit pour traiter des mouvements aussi fréquents.

Les gyros sont sensibles aux changements de température. Si votre voiture est chaude, le temps froid, et que vous sortez votre hélico de la voiture et décollez immédiatement, le gyro ne fonctionnera pas bien. Il faut le laisser quelques minutes, le temps que sa température s'équilibre.