Chapitre 2. Guide de sélection d’un premier hélicoptère

Table des matières

2.1. Classification des hélicoptères utilisés dans ce guide
2.2. Présentation des machines sélectionnées
2.3. Résumé des tailles d’hélicoptères

Les points à prendre en compte pour choisir son premier hélicoptère sont les suivants :

La raison en est la suivante : quand vous apprendrez le vol stationnaire, vous ferez des crashs. C’est une certitude. Tout le monde en fait. Quand ça vous arrive, vous ne voulez pas dépenser une fortune en réparation, car tout le monde a des fonds limités. Vous ne voulez pas non plus attendre indéfiniment les pièces détachées, car chaque jour passé à attendre est un jour où vous ne volez pas, et où vous n’apprenez rien.

La taille est très importante, car les hélicoptères les plus gros sont plus stables et plus facile à faire voler en stationnaire. Ils ont plus d’inertie, donc ils bougent plus lentement et préviennent plus de leurs intentions. Les micro-hélicoptères sont plus difficile à faire voler en vol stationnaire parce qu’ils sont très nerveux et changent de direction sans prévenir ou presque. Cependant, pour les autres phases de vol, les gros hélicoptères ne sont pas plus faciles que les petits.

Si vous vivez dans une région comme Seattle, où il pleut presque sans discontinuer neuf mois par an, je recommanderai un Piccolo à pas fixe. Sinon, le Corona de Lite Machines est le meilleur hélicoptère d’apprentissage disponible à l’heure actuelle. Le Corona est très stable et se comporte comme un hélicoptère beaucoup plus grand, donc il est quasi idéal pour apprendre le vol stationnaire.

Pour faire une analogie avec les avions, le Corona est équivalent à un « slow stick ». Son rotor à pas fixe est très simple et robuste et généralement, il ne subit que peu de dégâts (voire pas du tout) dans la plupart des crashs de débutant.

Vous pourriez être tenté d’acheter un hélicoptère acrobatique 3D comme premier hélicoptère. C’est une mauvaise idée, car les hélicoptères acrobatiques sont généralement beaucoup moins stables. Ils sont conçus avec un centre de gravité élevé et des contrôles très sensibles pour pouvoir faire des loopings et des tonneaux le plus rapidement possible pour les figures acrobatiques.

Pour revenir à l’analogie avec les avions, si vous débutiez dans les avions radiocommandés, achèteriez-vous un « hotliner » comme premier avion ?

Achetez votre hélicoptère dans un magasin proposant la gamme complète des pièces de rechange et qui peut vous les fournir rapidement. Quand vous apprenez le vol stationnaire radiocommandé, il est virtuellement garanti que vous ferez plusieurs crashs, et quand cela arrivera, il vous faudra des pièces TOUT DE SUITE. Tout hélicoptère RC pour lequel vous ne pouvez pas acheter de pièces détachées n’est pas réparable correctement : il finira dans un placard.

Par ailleurs, les batteries lithium-polymère sont fragiles et s’endommagent facilement dans un crash d’hélicoptère. Pour cette raison, nous ne recommandons pas les batteries Li-po sur un premier hélicoptère. Certains hélicoptères ne peuvent pas voler avec des batteries NiCad ou NiMh, et ont obligatoirement besoin de batteries Lipo : ces hélicoptères ne sont donc pas recommandés pour débuter.

Enfin, PROCUREZ-VOUS UN SIMULATEUR DE VOL. Même un simulateur gratuit comme FMS vous économisera au moins 100 € de pièces détachées quand vous apprendrez le vol stationnaire.

Les hélicoptères Walkera ne sont pas recommandés pour débuter, car leur électronique est de très mauvaise qualité. Divers problèmes ont été reportés, parmi lesquels :

Ces problèmes rendront l’apprentissage du vol stationnaire beaucoup plus difficile.

Les choix recommandés pour un premier hélicoptère sont :

Non recommandés comme premier hélicoptère, mais bon comme second hélico :

2.1. Classification des hélicoptères utilisés dans ce guide

  • Hélicoptères de salon : ces hélicoptères peuvent voler dans de petits espaces en intérieur et également en extérieur en absence complète de vent. Ce sont généralement des hélicos à pas fixe, utilisant de larges pales qui sont efficaces à faible vitesse de rotation, et pèsent jusqu’à environ 350 grammes.

  • Hélicoptères de gymnase : ces hélicos peuvent voler dans des espaces intérieurs plus grands, et également en extérieur par temps relativement calme. Ils sont généralement à pas collectif et pèsent jusqu’à environ 600 g.

  • Hélicoptères de jardin : ces hélicos ont besoin d’un petit terrain extérieur et peuvent voler dans un vent moyen jusqu’à 8 km/h. Ils ne peuvent pas voler en intérieur !

  • Hélicoptères de grand terrain : ces hélicos ont besoin d’un grand espace extérieur et peuvent voler dans des vents jusqu’à 16 km/h. Ils ne peuvent pas voler en intérieur).